Les noms de domaine .FR désormais ouverts aux européens

publié le

L'Association Française pour le Nommage Internet en Coopération (AFNIC) vient d’annoncer l’ouverture des noms de domaine en .FR aux membres de l’Union Européenne le 6 décembre 2011. Les extensions .RE (Ile de la Réunion), .TF (Terres Australes et Antarctiques), .WF (Wallis et Futuna), .PM (Saint-Pierre et Miquelon) et .YT (Mayotte) opérées par l’AFNIC et actuellement fermées sont aussi concernées par ces changements de règles. C’est une dernière occasion unique de vérifier ses trous de protection en .FR avant l’ouverture européenne.

logo du .FRAu siècle dernier, le .FR était une extension aux conditions d’enregistrements drastiques, difficilement accessible.
En mai 2004, une première révolution a lieu avec l’abandon du droit au nom. Il n'est alors plus nécessaire de justifier par un document officiel d'un droit sur le nom que l'on souhaite enregistrer (extrait KBIS, marque déposée...). Cette première libéralisation s’adresse alors uniquement aux personnes morales localisées en France et aux particuliers titulaires d’une marque couvrant le territoire français.

Sept ans d’ouverture progressive du .FR

En juin 2006, le .FR s’ouvre enfin aux particuliers français majeurs qui ne pouvaient enregistrer auparavant que des noms de domaine en .nom.fr. Les dépôts effectués par des particuliers font l’objet d’un « whois » anonyme pour protéger leurs données personnelles.

Nombre de domaines directement sous .FR de 2004 à 2011

Historique statistique du nombre de domaines directement sous .FR, source Afnic

Le 1er juillet 2011, les noms de domaine en .FR correspondant à des termes fondamentaux et aux 36 000 communes françaises précédemment interdits et réservés sont débloqués (lire nos articles à ce sujet dans le journal des extensions, rubrique .FR).

Le 6 décembre 2011, une nouvelle révolution aura lieu avec l’ouverture du .FR aux structures domiciliées au sein de l’Union européenne. La désignation de l’AFNIC le 2 mars 2010 comme Office d’enregistrement de l’extension .FR dans le contexte du décret du 6 février 2007 imposait ce nouveau cadre contractuel.

Le .FR compte un peu plus de 2 millions de noms enregistrés. Dans le classement des extensions, le .FR se classe derrière le .DE allemand (14,6 millions), le .CO.UK anglais (9,6 M), le .NL néerlandais (4,6 M), le .EU européen (3,4 M), le .IT italien (2,2 M) ou le .PL polonais (2,1 M).

Occasion unique de vérifier ses trous de protection en .FR

Cette nouvelle libéralisation risque d’entrainer une nouvelle vague de dépôts similaires aux précédentes ouvertures. Les français disposent encore de deux mois pour réserver prioritairement leurs noms de domaine en .FR avant cette ouverture à l’Europe. Des entreprises françaises ont parfois toujours en tête les précédentes règles contraignantes du .FR et se croient protégées dans cette extension. Elles ont jusqu’au 6 décembre 2011 pour réaliser le point sur leurs noms de domaine avec des règles de gestion simples comme « un nom détenu en .COM doit être également déposé dans l’extension nationale ».

L’accessibilité aux .RE (Île de la Réunion), .TF (Terres Australes et Antarctiques), .WF (Wallis et Futuna), .PM (Saint-Pierre et Miquelon) et .YT (Mayotte) est également une belle opportunité pour ces territoires. Auparavant fermées ou tout simplement non activés, ces extensions françaises s’ouvrent aux Français en même temps qu’à l’Europe. Les sociétés françaises notoires ou actives sur ces marchés ont tout intérêt à enregistrer leurs noms de domaine dans ces extensions françaises de l’internet.

Cliquez ici pour commander dès maintenant les noms de domaine dans les extensions françaises qui vous intéressent.

Vous souhaitez des informations supplémentaires suite à cet article ?
Contactez son auteur ou un expert ProDomaines.

+33 (0)5 35 54 34 00

contact
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
6 + 7 =
Résolvez ce petit problème mathématique pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···