Ouverture des noms de domaine dans les extensions françaises outre-mer

publié le

Depuis le 6 décembre 2011, les extensions françaises suivantes sont ouvertes aux européens : .PM (Saint-Pierre et Miquelon), .RE (La Réunion), .TF (Terres australes et antarctiques françaises), .WF (Wallis et Futuna), .YT (Mayotte). Vous pouvez enregistrer vos noms de domaine dans ces extensions chez ProDomaines au même tarif que le .FR. Découvrez quelles sont les sociétés françaises qui ont déjà déposé leurs noms dans les extensions d’outre mer et comment pourraient être « markétés » ces suffixes.

Déjà opérée depuis plusieurs années par le registre Internet des noms de domaine en .FR, l’extension de La Réunion compte plus de 12 000 noms de domaine enregistrés en .RE selon l’Afnic au 1er décembre 2011. L’ile française au sud-ouest de l’Océan Indien compte plus de 800 000 habitants. Compte tenu de l’importance de sa population, c’est l’extension la plus importante à réserver parmi les cinq ouvertures de cette fin d’année 2011. Son extension voisine .YT pour Mayotte (autour de 200 000 habitants), n’est évidemment pas à négliger dans le périmètre des enregistrements.

Les risques de cybersquatting sont moins importants dans les extensions comptant moins d’habitants comme le .WF de Wallis et Futuna (autour de 14 000 résidents), le .PM de Saint-Pierre et Miquelon (6 000 habitants) ou le .TF Terres australes et antarctiques françaises (140 habitants en 2006 d’après Wikipedia).

53 % des .RE déposés par les grandes sociétés françaises

Keep Alert a étudié la disponibilité à l’identique (*) du nom des cinquante sociétés françaises les plus importantes dans ces nouvelles extensions.

Le .RE réunionnais est le plus plébiscité (53 % des noms enregistrés) et depuis longtemps ! AirFrance (2001), Renault (2002), SFR (2006), Colas (2007), Michelin (2008), Citroën, Danone, EDF, Leclerc, Peugeot, Total en 2009, Lafarge et L’Oréal en 2010 n’ont pas attendu décembre 2011 pour enregistrer leur nom de domaine en .RE.

Après La Réunion, le .YT de Mayotte est la seconde extension la plus déposée (19 %). Globalement, Keep Alert a retrouvé Alcatel-Lucent, Alstom, Saint-Gobain, SNCF et Renault comme nouveaux déposants dans l’ensemble des nouvelles extensions. SFR se rajoute à cette liste pour le .YT mais ne choisit pas les dépôts en .PM (Saint-Pierre et Miquelon) ou .WF (Wallis et Futuna), tous les deux à 17 %. Le .TF des Terres australes et antarctiques françaises est avec 15 % des noms enregistrés le suffixe le moins populaire.

Cybersquatting, marketing ou « domain hack »

Le cybersquatting touche t’il les extensions d’outremer ? A l’exception du cas particulier des supermarchés Casino déposés par des tiers et ayant une signification dans le domaine du jeu, le phénomène est limité à laposte.re ou total.pm.

Les noms de domaine disponibles sont très nombreux dans ces extensions françaises désormais ouvertes. Leurs statistiques d’enregistrements, principalement pour les moins peuplés .PM, .TF et .WF, resteront normalement faibles à moins qu’elles soient détournées de leur sens géographique.

La rédaction de ProDomaines.info a réfléchi à des extensions markétées mais le résultat est bien décevant comme le .PM : l’extension de l’après-midi (post-meridien) ? des Premiers Ministres ? pour vos messages privés (« Private Message ») ? pour les « Project Manager » ? pour la « Police Municipale » ? pour les abonnés de la ligne Paris-Marseille ?

La rédaction sèche encore plus pour le .TF (Task Force ?) ou le .WF (White Female ?). La Réunion nous inspire plus pour « Real Estate » (immobilier en anglais) ou bien une autre ile… de Ré ! Envoyez nous vos suggestions sur notre compte Twitter.

Ces extensions peuvent aussi servir comme des raccourcisseurs d’URL pour Twitter. Nous pensons au .PM pour PriceMinister, au .YT pour YouTube, aux écritures and.re (chaussures), lagarde.re, lapey.re, lecoult.re (montres de luxe Jaeger Lecoultre) ou pierrefab.re. Le « domain name hack », soit l'utilisation peu conventionnelle d'une extension dans un nom de domaine pour constituer un nom significatif (ex : coutu.re) , mettra peut-être en valeur ces autres extensions françaises.

Rappelons que vous pouvez également enregistrer des noms de domaine dans d’autres extensions françaises non opérées par l’Afnic :

(*) Étude réalisée le 20 décembre 2011, 14 jours après l’ouverture des extensions françaises opérées par l’Afnic.

Vous souhaitez des informations supplémentaires suite à cet article ?
Contactez son auteur ou un expert ProDomaines.

+33 (0)5 57 26 44 55

contact
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
3 + 1 =
Résolvez ce petit problème mathématique pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···