Mail squatting : détournement de courriels

MailsquattingLa pratique du « mail squatting » consiste à détourner des courriers électroniques adressés à la société qui en est victime.

La technique de détournement d'email est simple : sans activer un quelconque site, il suffit d'activer les serveurs MX de messagerie et d'indiquer que l'on veut réceptionner tous les messages envoyés à " nimportequoi@nomdedomainepirate.com ".

Exemples :
Adresse réelle : Michel.dupont@eads.com,  adresse de détournement : michel.dupont@aeds.com
Adresse réelle : Michel.dupont@compagniedutextile.com,  adresse de détournement : michel.dupont@compagnie-du-textile.com

Le squatteur mise sur les erreurs des internautes pour capter les emails destinés à la société visée. Il peut même se faire passer pour l’entreprise et échanger avec l’internaute maladroit.

Juridiquement, cette pratique est très risquée. Elle porte atteinte au secret des correspondances. Elle peut servir pour de l’espionnage économique (récupération d'offre commerciales), de l’abus de confiance ou de l’escroquerie (faire router des virements bancaires vers un compte frauduleux).

Vous pensez être victime d'un « mail squatting » ou désirez vous en protéger ?
Contactez nos spécialistes pour renforcer la sécurité de vos correspondances.

+33 (0)5 35 54 34 00

contact
Indiquez quels noms de domaine vous souhaitez récupérer.
1 + 18 =
Résolvez ce petit problème mathématique pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.