Tutoriels

Nom de domaine : avec ou sans www ?

illustration adresse web avec ou sans www

Souvent, pour accéder à un site internet, l’URL comporte www. avant le nom de domaine de deuxième niveau (ex : www.prodomaines.com). Ce n’est cependant pas systématique et de nombreux sites sont accessibles sans les www (ex : github.com).
Rappels sur l’origine de ces www et leurs implications, notamment en matière de référencement.

Que sont les www dans une adresse internet ?

Mémento technique sur le fonctionnement des noms de domaine

Un nom de domaine fait correspondre une suite de caractères humainement mémorisables à des adresses IP, dont se servent les ordinateurs pour communiquer entre eux.

Un nom de domaine est généralement composé d’un domaine de premier niveau (l’extension : .FR, .COM, .NET, .ORG, etc) et d’un domaine de second niveau (prodomaines dans le cas de prodomaines.com).

Il est possible de rajouter un nombre important de sous-domaines à chaque domaine (jusqu'à 127 pour un même hôte, dans la limite de 253 caractères ASCII). Wikipedia utilise ainsi un domaine de troisième niveau pour chaque langue (ex : fr.wikipedia.org pour la version française, en.wikipedia.org pour l’anglais, de.wikipedia.org pour l’allemande, et ainsi de suite). Chaque sous-domaine permet de créer une correspondance supplémentaire entre une adresse humainement mémorisable et une adresse IP.

Lorsqu'un domaine ou sous-domaine (quel que soit son niveau) est associé à une adresse IP, celui-ci est qualifié d'hôte. Les hôtes sont déclarés dans le fichier de zone DNS d'un nom de domaine.

Sur le plan technique, « www » est un sous-domaine comme un autre : www.prodomaines.com est un sous-domaine de prodomaines.com. Cependant, www.prodomaines.com et prodomaines.com renvoient vers la même adresse IP lorsqu’ils sont interrogés par le protocole HTTP, c’est-à-dire celui du web. Le site est de ce fait accessible par les deux adresses.

Un peu d’histoire du web

Si de nombreux sites fonctionnent ainsi, cela n’a pas toujours été le cas. Le web (sites web accessibles par le protocole HTTP) n’est pas le seul usage d’internet. Historiquement, le sous-domaine www (pour « World Wide Web ») était simplement attribué au site web associé à un nom de domaine. La plupart des sites suivaient cette règle (www.domaine.com) et n'étaient pas accessibles par un autre hôte, notamment le domaine de second niveau directement (ex : domaine.com).

Les sous-domaines indiquent souvent le type de service fourni par l'hôte. Par exemple, imap.domaine.com et smtp.domaine.com sont des serveurs de messagerie, ftp.domaine.com va permettre une connexion en FTP...

L’utilisation de domaines sans préciser « www » pour le web s’est répandue avec le temps, de même que la pratique d’entrer les domaines de second niveau directement dans la barre d’adresse pour aller visiter un site. Il n’y a aujourd’hui plus de « norme » dictant qu’un site web doit se trouver sur un hôte de type www.domaine.com.

Mais du coup, quelle forme choisir ?

Sur le plan technique, c’est du pareil au même : les deux formes demandent le même type de configuration. Aucune ne confère d'avantage particulier pour le référencement.

Le choix est donc à faire en fonction de l’image que l’adresse du site doit porter.

De nos jours, les sites plutôt corporates ou institutionnels d’organisation de grande taille utilisent plutôt la forme avec les www, probablement pour expliciter qu’il s’agit du site web de l’entreprise.

À l’inverse, les petites structures, les start-ups, les services immatériels sont plutôt représentés par des sites dont le domaine est court, sans www, travaillant ainsi l’aspect épuré de leur communication et de leurs produits.

Pourquoi choisir ?

Dans tous les cas, les deux hôtes doivent exister (domaine.com et www.domaine.com), sans quoi certains visiteurs seront confrontés à une erreur en tentant de visiter le site. Il est alors important de bien configurer ce dernier.

En effet, plusieurs comportements sont possibles :

  1. les deux hôtes renvoient le site directement, dont chaque page est alors accessible par deux URL distinctes ;
  2. toute URL appelée sur un hôte redirige vers l’hôte préféré ;
  3. toute URL appelée sur un hôte redirige vers son équivalent sur l’hôte préféré.

La première configuration (a) est à éviter : deux sites identiques coexistent sur le web. En termes de référencement, cela s’appelle du « duplicate content » ou contenu dupliqué. Les moteurs de recherche considèrent que deux sites copient l’un sur l’autre et pénalisent leur positionnement dans les résultats de recherche.
Toutefois, Google semble prendre en compte l’erreur et permet de l’ignorer, notamment en la déclarant dans la Search Console.

Interface de paramétrage DNS d'un nom de domaine
Paramétrage des entrées DNS « A » dans l'extranet de gestion de ProDomaines.

Comment mettre techniquement en place son choix

Tout d’abord, pour que les deux hôtes domaine.com et www.domaine.com répondent en HTTP, il faut leur attribuer une IP. Cela se déclare dans l’entrée DNS « A » dans la zone DNS du nom de domaine. L’entrée DNS « AAAA » permet de déclarer une IPv6.

L'extranet de gestion accessible aux clients de ProDomaines permet de faire ce réglage. Il suffit de se rendre sur la fiche d'un nom de domaine et de sélectionner l'onglet « enregistrements DNS ».

Le comportement (a) est celui par défaut, lorsque aucun paramétrage additionnel n’est effectué.

Le comportement (b) peut être paramétré par une redirection de l’hôte vers une autre adresse.

Le comportement (c) nécessite le paramétrage du serveur web ou du site web pour que celui-ci gère les redirections au cas par cas.

Interface de redirection DNS pour les www d'un nom de domaine
Redirection d'un sous-domaine vers un autre hôte (comportement b) dans l'interface de gestion de noms de domaine ProDomaines.

Sur un serveur Apache, avec le module Rewrite, la redirection peut être mise en place à l’aide de la configuration ci-dessous dans le fichier .htaccess.

Pour que l’hôte préféré soit celui avec les www. <IfModule mod_rewrite.c>
RewriteEngine on

RewriteCond %{HTTP_HOST} .
RewriteCond %{HTTP_HOST} !^www\. [NC]
RewriteRule ^ http%{ENV:protossl}://www.%{HTTP_HOST}%{REQUEST_URI} [L,R=301]
</IfModule>
Pour que l’hôte préféré soit celui sans les www. <IfModule mod_rewrite.c>
RewriteEngine on

RewriteCond %{HTTP_HOST} ^www\.(.+)$ [NC]
RewriteRule ^ http%{ENV:protossl}://%1%{REQUEST_URI} [L,R=301]
</IfModule>

Optimiser son référencement Google

Si vous avez par le passé utilisé, volontairement ou non, plusieurs hôtes (avec ou sans www, ou avec n'importe quel autre sous-domaine) et que votre même site était accessible par plusieurs URLs, Google propose un service pour déclarer explicitement que toutes les variantes ne sont qu'un même site et laquelle utiliser pour l'afficher dans les résultats de recherche. Rendez-vous dans la Google Search Console. Vous devez créer une propriété par hôte permettant l'accès à votre site. Cliquez ensuite sur l'icône en forme d'engrenage en haut à droite pour choisir le lien « Paramètres du site ». Google vous propose alors de choisir le « domaine favori », c'est-à-dire la variante à afficher dans les résultats de recherche.

interface de la Google Search Console : déclaration de domaine favori

Mettre en place une redirection de type 301 sur votre nom de domaine via l’extranet ProDomaines

Les noms de domaine enregistrés via ProDomaines présentent par défaut la page d’attente ProDomaines ci-contre. ProDomaines recommande la mise en place de redirections 301 sur vos noms de domaine secondaires afin de bénéficier du trafic naturel qu’ils génèrent.

La mise en place de ces redirections 301 est disponible sur l’extranet ProDomaines. Deux modes opératoires sont possibles.

Je souhaite mettre en place une même redirection sur plusieurs noms de domaine en même temps
Je souhaite mettre en place une redirection sur un seul nom de domaine

Action multiple : mise en place d’une redirection sur plusieurs noms de domaine

Cette procédure vous permet de mettre en place une redirection vers une même page depuis plusieurs noms de domaine en une seule fois.

Étape 1 : connectez-vous à l’extranet ProDomaines avec vos codes

Étape 2 : sélectionnez les noms de domaine concernés par la redirection et cliquez sur "redirection" dans le menu d'action en bas

capture d'écran de l'extranet ProDomaines : redirection de nom de domaine

Étape 3 : indiquez les sous-domaine sources et l’adresse de destination dans le champ correspondant, puis cliquez sur « Valider ».

Les sous-domaines sources sont l'ensemble des sous-domaine sur lesquels vous souhaitez établir la redirection (par exemple, www.votredomaine.fr, support.votredomaine.fr, clients.votredomaine.fr, etc). Séparez-les par des points-virgules. Pour paramétrer la redirection sur le nom de domaine principal (votredomaine.fr directement), laisser vide. Pour paramétrer la redirection à la fois sur le domaine principal et des sous-domaines, commencez par un point-virgule (le premier sous-domaine sera vide et correspondra donc au domaine principal).

L'adresse de destination peut être un nom de domaine (http://www.mon-domaine-de-destination.fr) ou une page profonde (http://www.mon-domaine-de-destination.fr/categorie/fiche.htm).

L'adresse de destination doit être absolue et commencer par le protocole (http:// ou https://).

capture d'écran de l'extranet ProDomaines : établissement d'une redirection groupée

Désormais, les internautes allant sur les noms de domaine et sous-domaines que vous venez de paramétrer seront automatiquement redirigés vers l’adresse indiquée.
Vous en avez la confirmation avec l’apparition d’informations sur la redirection dans le tableau de présentation des noms de domaine.

capture d'écran de l'extranet ProDomaines : paramétrage réussi d'une redirection 301 depuis un nom de domaine

La redirection sera effective sur les noms de domaine sous 15 minutes maximum.

Action unique : mise en place d’une redirection sur un nom de domaine

Cette procédure vous permet de mettre en place une redirection par nom de domaine.

Étape 1 : cliquez sur « gérer les redirections DNS » dans les actions (en dernière colonne) sur la ligne du nom de domaine concerné

capture d'écran de l'extranet ProDomaines : actions sur un nom de domaine

Étape 2 : dans la page qui s'affiche, cliquez sur « nouvelle redirection » ; une nouvelle ligne s'affiche dans le tableau.

capture d'écran de l'extranet ProDomaines : créer une redirection 301 pour un nom de domaine

Étape 3 : indiquez l’adresse de destination avec le protocole (http:// ou https://), sélectionnez le type de redirection (généralement 301, sauf si la redirection est temporaire) et cliquez sur « sauvegarder »

 

Un message de confirmation atteste de la réussite de la création de la redirection. Celle-ci apparait alors dans le tableau des redirections.

La redirection que vous venez de créer concerne le nom de domaine écrit sans les « www » devant. Nous allons donc réitérer l’opération pour les internautes habitués à taper « www » avant le nom de domaine.

capture d'écran de l'extranet ProDomaines : multiples redirections sur un même nom de domaine

Étape 4 : cliquez à nouveau sur « nouvelle redirection » et configurez la redirection pour le nom de domaine avec « www »

La redirection est maintenant mise en place, elle sera effective sous 15 minutes maximum.

Configurer une adresse email personnalisée @mondomaine.com sur Microsoft Office Outlook

Vous disposez d'un ou plusieurs noms de domaine et vous souhaitez les exploiter pleinement en créant une ou plusieurs adresses e-mail en @votredomaine.com tout en gardant votre boite mail actuelle : c'est possible.

Cette page traite du paramétrage de votre boite mail utilisée à travers le logiciel Microsoft Office Outlook. Si vous utilisez un webmail (vous consultez votre boite sur un site web) ou n'avez pas encore paramétré vos redirections depuis le nom de domaine et votre fournisseur de boite mail, veuillez consulter notre page sur la configuration d'une adresse e-mail personnalisée sur un nom de domaine.

← Étape 1 : créer la redirection depuis ProDomaines

Étape 3 : paramétrer votre Microsoft Office Outlook pour l'envoi

Rendez-vous dans les paramètre de votre compte en cliquant sur "Fichier" en haut à gauche, puis sur "Paramètres du compte" > "Paramètres du compte".

interface de Office Outlook

Sélectionnez le compte concerné et cliquez sur "Modifier...".

interface de Office Outlook

Changez ici le nom sous lequel vous désirez apparaitre, et remplacez l'adresse e-mail déjà inscrite par l'adresse de redirection créée aux étapes 1 et 2. Validez en cliquant sur "OK".

interface de Office Outlook

Retournez sur votre interface d'accueil. Vos destinataires recevront désormais vos e-mail en provenance du nom que vous avez renseigné et de l'adresse de redirection.

Il n'est pas possible, sous Microsoft Office Outlook, de paramétrer plusieurs expéditeurs pour un même compte. Si vous désirez pouvoir continuer d'utiliser votre adresse d'origine en tant qu'expéditeur, créez un deuxième compte exactement similaire au premier, et ne changez l'expéditeur pour votre adresse en @mondomaine que pour l'un d'eux. Vous pourrez alors choisir quel compte utiliser à l'expédition.

Configurer une adresse email personnalisée @mondomaine.com sur Mozilla Thunderbird

Vous disposez d'un ou plusieurs noms de domaine et vous souhaitez les exploiter pleinement en créant une ou plusieurs adresses e-mail en @votredomaine.com tout en gardant votre boite mail actuelle : c'est possible.

Cette page traite du paramétrage de votre boite mail utilisée à travers le logiciel Mozilla Thunderbird. Si vous utilisez un webmail (vous consultez votre boite sur un site web) ou n'avez pas encore paramétré vos redirections depuis le nom de domaine et votre fournisseur de boite mail, veuillez consulter notre page sur la configuration d'une adresse e-mail personnalisée sur un nom de domaine.

← Étape 1 : créer la redirection depuis ProDomaines

Étape 3 : paramétrer votre Thunderbird pour l'envoi

interface de ThunderbirdRendez-vous dans les paramètres en cliquant droit sur votre compte e-mail dans la barre de gauche, puis sur "Paramètres". Sélectionnez le compte pour lequel pour avez créé l'alias à l'étape 2, et cliquer sur "Gérer les identités" en bas.

interface de Thunderbird

Cette fenêtre permet de gérer les adresses pouvant être choisies pour l'envoi de messages électroniques. Cliquez sur "Ajouter".

interface de Thunderbird

Renseignez le nom sous lequel vous souhaitez apparaitre, suivi de l'adresse de redirection créée aux étapes 1 et 2. Le reste du paramétrage est optionnel. Validez en cliquant sur "OK".

interface de Thunderbird

Retournez sur votre interface d'accueil. Lors de la rédaction d'un message, vous pouvez désormais choisir sous quel nom et quelle adresse vous désirez apparaitre.

interface de Thunderbird

Votre adresse d'origine est affichée pour information après celle qui apparaitra comme celle de l'expéditeur.

Configurer une adresse email personnalisée @mondomaine.com sur votre boite mail Outlook/Live/Hotmail

Vous disposez d'un ou plusieurs noms de domaine et vous souhaitez les exploiter pleinement en créant une ou plusieurs adresses e-mail en @votredomaine.com tout en gardant votre boite mail actuelle : c'est possible.

Cette page traite du paramétrage de votre boite mail Outlook.com (anciennement Hotmail, Live, MSN). Si vous utilisez un autre fournisseur de webmail ou n'avez pas encore paramétré vos redirections depuis le nom de domaine, veuillez consulter notre page sur la configuration d'une adresse e-mail personnalisée sur un nom de domaine.

Étape 1 : créer la redirection depuis ProDomaines

Étape 2 : paramétrer votre client mail pour l'envoi

interface d'Outlook.comRendez-vous dans les options, accessibles par le bouton représentant une roue dentée situé en haut à droite, en cliquant sur « Options ». Dans « Gestion de votre compte », cliquez sur « Alias : gérer ou choisir un alias principal ».

interface d'Outlook.com

Ensuite, dans « Alias de compte », cliquez sur « Ajouter une adresse e-mail ».

interface d'Outlook.com : ajout d'alias e-mail

Sélectionnez « Ajouter une adresse e-mail existante en tant qu’alias de compte Microsoft » et entrer votre adresse de redirection créée plus tôt (dans notre exemple, contact@mondomaine.com).

interface d'Outlook.com : ajouter un alias e-mail

Microsoft a besoin de vérifier que vous êtes bien titulaire de l'adresse fournie avant de vous laisser l'ajouter. Allez dans votre boite de réception Outlook : vous devriez y trouver un courriel de Microsoft avec un lien d'activation. Cliquez dessus. Si vous n'avez pas reçu d'e-mail, retrouvez l'adresse dans la liste des adresses e-mail et cliquez sur « Vérifier ». Puis « Envoyer un message électronique ».

interface d'Outlook.comLe paramétrage est terminé. De retour sur Outlook.com, lors de l'écriture d'un nouveau courriel, vous pourrez choisir quelle adresse apparaitra aux yeux du destinataire : votre adresse Outlook ou celle sur votre nom de domaine.

Si vous souhaitez, sur Outlook.com, changer l'adresse expéditrice par défaut lorsque vous rédigez un e-mail, il suffit de cliquer sur le lien « Choisir comme alias principal » de la ligne correspondant à l'adresse désirée.

interface d'Outlook.com : liste des adresse e-mails

Si vous consultez vos e-mails par un logiciel de messagerie sur votre ordinateur ou une application mobile spécifique, suivez l'étape 3 (paramétrage du logiciel de messagerie) pour procéder à sa configuration.

Configurer une adresse email personnalisée @mondomaine.com sur votre boite mail existante

Le principe de la redirection

Une boite mail est un espace de stockage d'e-mails, qui se consulte par un client mail. Ce dernier peut avoir une interface web (Zimbra, Gmail, Hotmail, etc), ou peut être un logiciel intégré à votre ordinateur (Microsoft Office Outlook, Mozilla Thunderbird, etc) ou à votre smartphone (Gmail pour Android, Mailbox pour iOS, etc). On peut comparer la boite mail à une boite postale physique : elle n'existe qu'en un lieu, a une capacité de stockage déterminée et seules les personnes en ayant les clés peuvent l'ouvrir.

L'adresse, quant à elle, ne désigne pas un espace de stockage, mais les coordonnées vers cet espace. Dans le monde physique, l'adresse et la boite se confondent souvent. Il est toutefois possible de créer des redirections, par exemple lorsqu'un particulier déménage, ou si une entreprise veut masquer son adresse réelle derrière un CEDEX.

Dans le monde numérique, il est extrêmement facile de créer une adresse et de la rediriger. Ce service est proposé généralement gratuitement aux personnes disposant d'un nom de domaine.

Les alias de nom de domaine permettent d'utiliser une adresse en réception d'e-mails envoyés vers celle-ci. L'envoi d'e-mail en affichant cette adresse est un autre service (les "avatars e-mail") qui dépend non pas du fournisseur du nom de domaine, mais du fournisseur de la boite e-mail, car c'est ce dernier qui se charge de l'envoi des e-mails. Il est possible que ce service soit payant ou inexistant : renseignez-vous auprès de votre fournisseur de boite e-mail.
Nous tenons une liste non exhaustive des différentes offres proposées par les fournisseurs dans l'étape 2.

La particularité des courriers électroniques

Une spécificité du numérique est que la duplication de données est extrêmement simple et peu coûteuse. Ainsi, il est possible qu'une redirection pointe vers plusieurs boites : pour un courriel envoyé à une adresse, plusieurs boites le recevront. Cela est particulièrement utile lorsqu'une équipe souhaite que tous ses membres puissent traiter les e-mails reçus.

Nous allons maintenant procéder au paramétrage d'une redirection mail depuis un nom de domaine chez ProDomaines. L'interface extranet ProDomaines est accessible à tous nos clients et permet de piloter soi-même son portefeuille de noms de domaine.

Étape 1 : créer la redirection depuis ProDomaines

Allez sur votre extranet ProDomaines. Celui-ci se trouve à l'adresse https://extranet.prodomaines.com.

Cherchez le nom de domaine sur lequel vous souhaitez créer une adresse de redirection. Par exemple, vous pourrez disposer de l'adresse contact@mondomaine.com en sélectionnant mondomaine.com.

À droite, dans la denière colonne, déroulez le menu d'actions et cliquez sur « gérer les alias e-mail ».

interface de ProDomaines : création d'alias de redirection e-mail

La fiche du nom de domaine s'ouvre directement sur l'onglet « alias e-mail ». Un tableau vous rappelle les redirections existantes, s'il y en a. Cliquez sur « nouvel alias » en dessous du tableau.

interface de ProDomaines : redirections e-mail

réussite de la création d'une adresse e-mail personnalisée

Rentrez l'adresse source, c'est-à-dire l'adresse que vous désirez créer ; puis l'adresse cible, votre boite mail existante, par exemple masociete@outlook.fr.

Un message vous confirme la réussite de l'opération, et l'alias créé apparait désormais dans le tableau.

Il peut s'écouler jusqu'à 15 minutes la création ou la modification d'un alias soit effective. 

Dorénavant, tout message envoyé sur contact@mondomaine.com sera reçu par masociete@gmail.com. Néanmoins, vous souhaitez également que lorsque vous envoyez des courriels, l'adresse d'expédition que le destinataire verra soit également contact@mondomaine.com : un paramétrage supplémentaire dans votre client mail est nécessaire.

Étape 2 : paramétrer votre fournisseur mail

Selon votre fournisseur de boite mail, la méthode est différente.

Cette étape est indispensable même si vous consultez vos e-mails via un logiciel spécialisé sur votre ordinateur tel que Microsoft Office Outlook ou Mozilla Thunderbird. En effet, l'étape 2 consiste à donner à votre fournisseur mail les permissions d'utiliser l'adresse de redirection créée à l'étape 1.

Qui est votre fournisseur mail ?

Il s'agit de l'organisme qui met à votre disposition ses serveurs par lesquels vous envoyez et recevez des e-mails.
Attention à ne pas confondre votre fournisseur mail avec votre client mail : ce dernier est l'application, le logiciel ou le site web par lequel vous accédez à vos e-mails situés sur le serveur de votre fournisseur mail.

Si votre adresse e-mail d'origine se termine par @orange.fr, @wanadoo.fr : votre fournisseur mail est Orange.
Si elle se termine par @hotmail.com, @hotmail.fr, @msn.com, @msn.fr, @live.com, @live.fr, @outlook.fr : votre fournisseur mail est Outlook.
Si votre adresse est en @gmail.com, votre fournisseur est GMail.

Quel que soit votre fournisseur mail, vous devrez passer par son site web pour effectuer le paramétrage. Si vous utilisez un client mail tel que Microsoft Outlook, Mozilla Thunderbird ou une application sur votre smartphone ou tablette.

Certains fournisseurs ne proposent pas de service d'envoi d'e-mail derrière un alias de redirection (service aussi appelé "avatar e-mail"), ou ont rendu ce service payant. En voici une liste non exhaustive. Si votre fournisseur e-mail n'est pas référencé dans ce tableau, renseignez-vous auprès de votre fournisseur ou contactez-nous à l'aide du formulaire en bas de page.

Avatars disponibles gratuitement Avatars payants Avatars non disponibles
Outlook.com Orange GMX Caramail
  GMail Free
    Yahoo! Mail

Méthode par fournisseur

GMail (@gmail.com), Orange (@orange.fr, @wanadoo.fr), Yahoo! Mail (@yahoo.fr, @yahoo.com...)

Depuis l'été 2014, les fournisseurs GMail et Orange n'autorisent plus l'envoi d'e-mails à partir d'alias créés sur des noms de domaine externes. Cette solution a été rendue payante.
Yahoo! a cessé en janvier 2017 de proposer ce service. Il n'est pas non plus proposé en version payante.

Outlook (@outlook.com, @hotmail.fr, @live.fr, @msn.fr...)

Si vous utilisez Outlook, ce paramétrage est toujours possible. Suivez notre tutoriel Outlook.com (anciennement Hotmail, Live, MSN).

Si vous consultez vos e-mails directement sur le site de votre fournisseur, vous n'avez pas besoin d'aller plus loin. Si vous utilisez un logiciel sur votre ordinateur, en local, suivez l'étape 3.
Si votre fournisseur n'est pas listé, utilisez le formulaire en bas de cette page pour nous contacter.

Étape 3 : paramétrer votre client mail sur votre ordinateur

Ne passez à cette étape que si vous êtes sûr d'avoir réussi l'étape 2. L'étape 3 consiste à permettre à votre logiciel local de suivre la configuration permise par l'étape 2.

Microsoft Office Outlook
Mozilla Thunderbird
Apple Mail / Yosemite

Si vous utilisez un logiciel qui n'est pas listé et n'arrivez pas à le paramétrer, contactez-nous via le formulaire ci-dessous.

Promouvoir son site internet gratuitement grâce aux noms de domaine

54 millions de Français utilisent internet, soit 82 % de la population, d'après une étude de Médiamétrie réalisée en novembre 2013. Le taux d'équipement n'a jamais été aussi élevé, à l'instar du recours aux boutiques en ligne, qui continue de croitre chaque année : l'internaute Français a de moins en moins peur d'acheter sur internet.

Se développer sur la toile nécessite cependant de l'investissement, notamment pour la conception du site. L'une des premières étapes, et l'une des plus importantes, est de choisir le nom de domaine de votre site : celui-ci est une variable pondérante dans le référencement d'un site. Il peut vous permettre de diminuer votre budget communication, notamment celui dédié à la publicité dans les moteurs de recherche.

Analyse d'un moyen peu couteux de développer votre activité sur internet.

Le virage numérique à ne pas manquer

Si vous possédez un magasin physique ("en dur"), vous avez tout intérêt, si votre activité vous le permet, à vous ouvrir à la vente en ligne, sinon au moins asseoir votre présence physique en développant votre notoriété numérique. En effet, 78 % des clients des commerces de proximité se renseignent d'abord sur internet avant de prendre leur décision (source). Vous devez être présent dans les résultats de recherche.

Il y a une dizaine d'années, on vous proposait de vous "référencer dans les annuaires". Cette méthode est complètement désuète et ne fonctionne plus (les moteurs de recherche ont remplacé les annuaires), inutile donc d'y perdre du temps et de l'argent.

Le site internet, la vitrine numérique de votre boutique

Tout comme un magasin physique doit être attirant, visible et bien indiqué pour que les clients s'y intéressent, votre site web doit répondre à des critères d'e-marketing pour engendrer du trafic et des conversions.

Tout d'abord, le nom de domaine. Équivalent à votre adresse physique, il est une adresse unique qui permettra au visiteur de rallier votre site. Il joue également le rôle d'enseigne : le nom de domaine est l'élément distinctif d'un site internet le mieux retenu avec le nom de la marque. Les plus malins confondent même marque et nom de domaine : qui ne connait pas le vendeur en ligne Materiel.net et le site communautaire JeuxVideo.com ? Idéalement, votre nom de domaine contient votre marque, et éventuellement un mot-clé décrivant votre activité.

Ensuite, le site lui-même doit faire bonne figure. Il représente l'intérieur de votre boutique : ça doit être beau, attirant, propre, donner l'envie de rester. Un travail d'ergonomie est donc à prévoir pour s'assurer que le visiteur obtient bien les renseignements qu'il cherche, et qu'il est incité à acheter vos produits ou vous rendre visite : on parle de "call-to-action".

Du côté technique, mieux vaut avoir un bon hébergeur : 40 % des visiteurs quittent un site qui met plus de 3 secondes à se charger (source). Et ils sont encore plus sévères pour ce qui est des pages secondaires !

De même, si votre site est indisponible, cela ne pas faire bon effet : comment réagiriez-vous face à une boutique supposément ouverte mais dont le store est fermé ?

Une fois votre boutique prête à accueillir ses clients, il faut indiquer aux badauds son existence et son emplacement. Les prospectus et le fléchage sont les moyens les plus courants pour se faire connaître. Ceux-ci sont néanmoins couteux, tout comme le sont leurs équivalents numériques : l'e-mailing, qui nécessite généralement de passer par une société spécialisée (telle que DoList), et la publicité payante.

Le Search Engine Marketing

En effet, il n'y a pas de routes sur internet : quand une personne cherche quelque chose, elle ne navigue pas au hasard de site en site jusqu'à en trouver un qui l'intéresse, elle va dans un moteur de recherche et y écrit une "requête", constituée de mots-clés. C'est là que votre site doit être présent : à la requête "restaurant japonais", votre site doit ressortir dans les premiers résultats de recherche. Tout comme un touriste suivrait un fléchage lui indiquant le restaurant japonais le plus proche, plus de la moitié des internautes vont cliquer sur le premier résultat affiché (53%), le reste des clics étant distribué de manière logarithmique : 15 % pour le deuxième, 9 % pour le troisième, 6 % pour le quatrième, 4 % pour le cinquième, etc (source).

Deux moyens existent pour apparaître en tête de liste des résultats de recherche : le référencement payant, et le référencement naturel.

Le référencement payant ou Search Engine Advertising

Proposé par les moteurs de recherche et étant d'ailleurs leur principale source de revenus, le référencement payant consiste en une attribution aux enchères des emplacements en tête de page. On peut le comparer aux panneaux publicitaires et panneaux de fléchages omniprésents dans nos villes.

Dans les pages de résultats internet, on le distingue du référencement naturel par l'étiquette "annonce", "publicité" ou "lien sponsorisé".

Il est facile d'avoir la première position puisque les règles sont claires : celui qui offre le plus gagne l'emplacement. Revers de la médaille, plus votre marché est compétitif, plus les annonces seront coûteuses. Un clic peut coûter entre 50 centimes et une dizaine d'euros selon la requête.

Le référencement naturel ou Search Engine Optimization

Vous n'avez pas réellement la main sur le référencement naturel, d'où son nom : votre position dans les pages de résultats est au bon vouloir des moteurs de recherche, selon des critères qu'ils tiennent secrets.

La comparaison avec le monde réel requiert cette fois un peu plus d'imagination : pensez à un guide Michelin vous fournissant les restaurants de votre région sur la thématique que vous avez choisie, classés par appréciation décroissante. Les auteurs du guide ont testé tous les restaurants et se permettent donc de les hiérarchiser.

L'intérêt du référencement naturel est sa gratuité : votre position dépend de votre notoriété et non de l'argent que vous êtes prêt à dépenser dans la publicité.

L'un des meilleurs exemples est Wikipedia, cité à travers tout le web, et qui, sans injecter le moindre centime en publicité, se positionne souvent avant le site d'une marque lorsque l'on cherche celle-ci.

Les résultats naturels sont également le cœur du moteur de recherche (la publicité payante visant à leur fournir des revenus) : ils en sont de fait plus performants. Ainsi, 85 % des clics sur une page de résultats se font sur les résultats naturels, tandis que seulement 15 % se font sur les liens sponsorisés (source).

les différentes composantes d'une URL : protocole, sous-domaine, nom de domaine, chemin relatif

L'importance du nom de domaine

Comment donc faire en sorte à ce que les moteurs de recherche vous positionnent en tête de résultats ?

Les moteurs de recherche se basent sur des centaines de critères sur lesquels il faut jouer. Parmi eux :

  • le nombre de liens externes vers votre site ("backlinks"),
  • la thématique de votre site et les mots-clés qui en ressortent le plus,
  • la quantité et qualité de texte rédigé,
  • le respect de la thématique de votre site,
  • le non recours au contenu copié depuis ailleurs ("duplicate content"),
  • la vitesse de chargement,
  • la disponibilité des pages,
  • l'ancienneté du site et de ses pages.

Deux critères ont cependant un poids significatif : le nom de domaine et l'URL. L'URL, c'est l'adresse web, unique à chaque page, qui permet d'y accéder. Elle contient toujours le nom de domaine.résultats Google sur le mot-clé boucherie

La stratégie de nommage

Un nom de domaine et une URL qui contiennent les mots-clés recherchés par les internaute ont de très fortes chances de ressortir dans les premières positions. Recherchons par exemple "boucherie" : parmi les 10 premiers résultats, 8, dont vous n'avez possiblement jamais entendu parler, utilisent un nom de domaine contenant "boucherie", les deux exceptions étant des sites bénéficiant d'une forte autorité.

La stratégie de nommage consiste donc à utiliser un nom de domaine contenant le mot-clé principal de votre activité, et des URLs de page contenant les termes recherchés en même temps que le mot-clé principal. Une page par expression vous permet de vous positionner sur les requêtes qui vous intéressent, et ainsi maximiser vos chances d'obtenir un clic, donc une visite.

Tout comme un restaurant gagnera en confiance s'il traverse les années, un nom de domaine accumule de l'autorité avec l'âge. Choisissez donc celui-ci avec précaution, puisqu'il serait pénalisant d'en changer.

Le choix le plus courant de nos jours pour une entreprise souhaitant se faire connaitre localement est l'usage d'un nom de domaine contenant le mot-clé principal et le nom de l'agglomération correspondante. Cette stratégie est motivée par un comportement observé par les internautes : lorsqu'ils cherchent une information régionale, ils tapent leurs mots-clés suivis du nom régional concerné, qui est souvent l'agglomération la plus proche. Ainsi, une personne désireuse de manger du hamburger en région parisienne va chercher "hamburger paris". Le premier résultat correspond exactement à la requête : si vous possédiez ce nom de domaine, vous n'auriez aucun mal à vendre des hamburgers aux parisiens ! Le site en question suit une stratégie de réseau de mini-sites : ce nom de domaine ne sert qu'à se positionner sur cette requête, et amène du trafic et du "backlink" vers le site principal. En réservant ce nom de domaine en plus du domaine contenant sa marque, son titulaire se positionne facilement dans les moteurs de recherche et limite la capacité de ses concurrents à faire de même.

L'intérêt marketing du nom de domaine est donc immense, d'autant plus qu'un nom de domaine, contrairement à une marque, est unique. Et ce qui est rare et précieux coûte cher : c'est pour cela que les noms de domaine descriptifs, c'est-à-dire contenant uniquement des mots-clés, s'échangent parfois à plus de 50 000 dollars.

Aujourd'hui, la plupart des noms de domaine descriptifs dans les grandes extensions sont déjà réservés. Deux solutions s'offrent à vous : vous pouvez soit tenter de récupérer les noms de domaine qui vous intéressent par rachat ou backorder (auquel cas vous pouvez mandater ProDomaines pour s'occuper des procédures), soit profiter de l'arrivée des nouvelles extensions internet telles que .BIKE, .BAR, .BOUTIQUE, .MAISON, qui multiplient le nombre de variantes de noms de domaine disponibles.

Sources

http://blog.mappy.com/2013/09/13/infographie-pourquoi-les-commercants-doivent-sinteresser-au-web-to-store/
http://blog.kissmetrics.com/loading-time/
http://www.mediametrie.fr/internet/
http://www.receptional.com/blog/1st-position-in-google-receives-53-of-clicks
http://research.microsoft.com/pubs/155941/domainbias.pdf

Article connexe : bien rediriger ses noms de domaines secondaires lorsque vous ne les utilisez pas comme mini-site.

N'hésitez pas à nous contacter pour toute précision ou information complémentaire.