Alibaba présente sa plateforme support aux titulaires de marques

photo de Jacques Blanc
publié le

Après Ebay et VeRo, Alibaba présente « IP Joint Force System », sa nouvelle plateforme anti-contrefaçon destinée aux détenteurs de droits de marque.

Dans la course à la respectabilité que se livrent les plateformes chinoises de vente en ligne TaoBao et Alibaba, cette dernière prend l’initiative en lançant une plateforme de support spécifiquement dédiée à l’amélioration  de sa communication avec les détenteurs de droits de Marques.

Au-delà de l’illégalité manifeste et des dommages causés aux industries victimes, on sait en effet que le taux de contrefaçons vendues en ligne sur ces plateformes chinoises nuit à leur crédibilité (comment être sûr que les achats effectués soient des produits authentiques ?) et donc à leur performance.

Au-delà de leur réputation, la lutte contre les produits contrefaits constitue donc également un enjeu économique pour ces deux acteurs.

À l’instar du programme VeRo, actif sur Ebay, la nouvelle plateforme « IP Joint Force System » annoncée par Alibaba aura pour but de proposer aux Marques, qui auront bien voulu s’y inscrire, un canal dédié de communication directe.  Alibaba pourra alors rechercher par ce biais, auprès des intéressés, toute information pertinente destinée à valider (ou invalider) la présence d’un produit contrefait proposé à la vente.

The system will “enable Alibaba to directly and efficiently seek information from rights holders regarding suspected counterfeit product listings”.

Venant en renforcement du programme déjà existant de suppression simplifiée de produits contrefaits (« ‘good-faith takedown’ programme »), cette initiative est présentée par Matthew Bassiur, « Head of global IP enforcement » chez Alibaba, comme une solution « révolutionnaire » dans la lutte contre la vente en ligne de produits contrefaits.

Le fait que des marques majeures (Adidas, Apple, Procter & Gamble, Mars, Philips…) participent à la phase pilote, apporte certainement de l’eau au moulin de la crédibilité de cette initiative, Notons que celle-ci suit de près l’admission d’Alibaba dans le club la Coalition Internationale Anti-Contrefaçon (IACC), admission qui avait suscité quelques solides protestations de membres considérant qu’Alibaba faisait bel et bien partie du problème, plus que de la solution…

Lorsque on se remémore la taille du fléau que constitue la vente en ligne de produits contrefaits, il sera plus qu’intéressant de suivre le retour d’expérience de cette initiative, qui constitue peut-être, en même temps qu’un aveu, un premier pas manifeste de ce grand marchand vers une meilleure collaboration avec les détenteurs de Droits.

Article source complet : http://www.ipprotheinternet.com/ipprotheinternetnews/article.php?article_id=4984

Vous souhaitez des informations supplémentaires suite à cet article ?
Contactez son auteur ou un expert ProDomaines.

+33 (0)5 57 26 44 55

contact

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···