Programme NewgTLDS de l'ICANN : plus de 1000 candidatures

Le programme de nouvelles extensions internet (« NewgTLDs ») par l’ICANN devrait rassembler plus d’un millier de projets comme les .BZH, .GOOGLE, .LONDON ou .PORN. La date de clôture des candidatures programmée au 12/04/2012 est reportée à une date indéterminée suite à un bug technique qui fait désordre. Explications.

Le jeudi 12 avril 2012, quelques heures avant la clôture officielle, la plateforme en ligne (« TAS », « TLD Applicant System ») de l’ICANN pour soumettre un NewgTLD a été suspendue. Depuis, l’ICANN a diffusé quatre communiqués officiels.

Le coup de la panne avant le coup final ?

Le « TAS » a été fermé suite à un problème technique qui a permis à certains candidats de voir les données soumises par d’autres porteurs de projets… L’ICANN a prévu de contacter les entités touchées par ce dysfonctionnement. Après avoir annoncé une réouverture du TAS le mardi 17 avril 2012, l’ICANN a repoussé cette échéance à une date ultérieure qui devrait être dévoilée avant le vendredi 20 avril 2012. Cette date correspond au dernier délai pour la soumission des candidatures initialement prévu suite au « bug ».
Ces atermoiements ne risquent pas d’améliorer l’image de l’ICANN auprès de ses détracteurs et des opposants au programme des nouvelles extensions internet. Une telle « boulette » technique pour l’autorité mondiale d’attribution des noms de domaine est du plus mauvais effet. Rappelons que le guide du candidat pour créer son propre suffixe comprenait 40 % de questions relatives à la fiabilité technique des demandeurs…

Les plus bienveillants envers les NewgTLDs se rassurent comme ils peuvent. Le programme a été si souvent repoussé, décalé, modifié que ces prolongations surprises sont accueillies miséricordieusement.

Comment évaluer mille dossiers ?

L’ICANN n’a pas fini d’être au centre de toutes les attentions. Si la société californienne n’a pas communiqué le nombre final de candidatures, les derniers chiffres officiels se sont arrêtés à 839 dossiers ayant payé les 5 000 dollars initiaux au 25 mars 2012. Nous estimons le chiffre final autour de mille dossiers.
Ce chiffre déclenche un traitement spécifique des évaluations de dossiers nommé « batching » par l’ICANN. Les projets de NewgTLDs seront considérés par lot de 500. Pour être dans le premier lot, le candidat devra saisir une date et une heure de validation de dossier qu’il devra respecter. Les porteurs de projets étant les plus prêts de l’objectif fixé auront le privilège de voir leur NewgTLD qualifié en priorité dans le premier lot…

L’apparition de noms de domaine déposés dans les nouvelles extensions internet risque d’être à nouveau différée. La date de révélation de l’ensemble des projets NewgTLDs était prévue pour le 30 avril 2012 mais cette ambition calendaire semble en danger avec les derniers évènements.

.GMBH, .SEX ou .YOUTUBE dans la course

Depuis le 12 avril 2012 (date initiale de la fin des candidatures), de nouveaux projets ont été dévoilés en complément de ceux déjà connus (ex : .AFRICA, .AQUITAINE, .BZH, .CANON, .GREEN, .MOSCOW, .PARIS, .SHOP…).

D’autres projets géographiques ont été rapportés. Le registre autrichien, qui gère déjà les noms de domaine en .AT, a confié être le « back end registry » des .BERLIN, .BRUSSELS, .HAMBURG, .TIROL, .VLAANDEREN (Flandres en Belgique), .WIEN (ville de Vienne en Autriche). Le NIC.AT supporte également les projets génériques .GMBH (identifiant des sociétés en Allemagne), .IMMO, .REISE (voyage en allemand), .VERSICHERUNG (assurance en allemand) ou .VOTING.
Le registre du sulfureux .XXX, ICM Registry, qui a dégagé 13 millions de dollars de revenus lors de la période d’enregistrement prioritaire des noms de domaine adulte, ne compte pas arrêter le mouvement. Il s’est également positionné sur les .ADULT, .PORN et .SEX.

Enfin, dans la catégorie des mystérieux candidats au .MARQUE (« dotBRAND »), Google a confirmé avoir postulé pour la création d’un .GOOGLE et d’un .YOUTUBE. 

Vous souhaitez des informations supplémentaires suite à cet article ?
Contactez son auteur ou un expert ProDomaines.

+33 (0)5 35 54 34 00

contact
10 + 3 =
Résolvez ce petit problème mathématique pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···