47 % des marques mondiales les plus puissantes candidates à leurs propres extensions internet (« NewgTLDs »)

publié le

53 % des cents plus grandes marques du dernier classement Interbrand 2012 n'ont pas postulé pour obtenir leur propre extension ("DotBRAND") dans le cadre du programme des nouvelles extensions ("NewgTLD") de l'ICANN. Ce taux s'inverse selon le rang des plus grandes marques ; 90 % du top 10 ont demandé leurs .MARQUES. Des grands absents (Coca Cola, Ebay, Facebook...) aux entreprises qui ont postulé pour plusieurs extensions (Amazon, Fiat, Google, L'Oréal, Richemont...), tour d'horizon des « dotBRANDs » qui représentent 34 % des 1 930 candidatures soumises à l’ICANN.

Les marques de boissons ne « trinquent » pas à la santé de l’ICANN

Coca-Cola, la marque la plus puissante au monde d'après Interbrand, est la seule entreprise du top 10 à ne pas avoir demandé son "NewgTLD". Son concurrent Pepsi (22ième rang) a également boudé l'Icann comme beaucoup d'autres marques de boissons alcoolisées (Budweiser 31ième, Jack Daniels 81ième, Johnny Walker 83ième, Corona 89ième, Smirnoff 90ième, Heineken 92ième, Moet & Chandon 98ième) ou non (Nescafé 35ième, Sprite 66ième). Les grandes marques à ne pas avoir postulé à leur .MARQUE sont essentiellement situées dans le dernier quart du classement Interbrand.

Les marques de l’industrie automobile sont largement représentées. General Motors (6ième) est candidat au .GMC mais aussi au .CADILLAC ou .CHEVROLET. .TOYOTA (10ième, également postulant au .LEXUS), .BMW (12ième, en course pour le .MINI), .HONDA (21ième), .FORD (45ième aussi positionné sur le .LINCOLN), .NISSAN (73ième, en pôle sur le .DATSUN et .INFINITI), .HYUNDAI (53ième), .AUDI (55ième) et .KIA (87ième) sont de la partie.

Le .FERRARI (99ième) porté par .FIAT est entouré d’autres marques du groupe italien comme .ALFAROMEO, .IVECO, .LANCIA, .MASERATI. Dans ce concert de mécanique, les seuls absents sont Mercedes (11ième), Volkswagen (39ième), Porsche (72ième), Harley Davidson (96ième).

Les sociétés candidates à plusieurs extensions sont nombreuses. La communauté a largement commenté le match Amazon (20ième), 75 dossiers « NewgTLDs », contre Google (4ième), 101 candidatures.

Les deux géants américains ne sont pas les seuls à s’être positionnés sur plusieurs nouvelles extensions internet. .MICROSOFT (3ième) porte le .BING ou .HOTMAIL, .AMERICANEXPRESS (24ième) les .AMEX et .OPEN, .JPMORGAN (32ième) les .CHASE et .JPMORGANCHASE, .SONY (40ième) joue à sa .PLAYSTATION, .CITI (50) le .BANAMEX, .XEROX (59ième) le .FUJIXEROX, .YAHOO (97ième) son .FLICKR, .GAP (100ième) demande aussi les .ATHLETA, .BANANAREPUBLIC, .OLDNAVY ou .PIPERLIME.

L’Oréal et Richemont ne sont pas uniquement candidats à leurs .MARQUES

Richemont a candidaté au .CARTIER (68ième) et à d’autres marques du groupe (.CHLOE, .MONTBLANC, .PIAGET…) tout en pariant sur des expressions génériques comme les .JEWELRY, .LOVE ou .WATCHES. Une stratégie identique chez L’Oréal (42ième), postulant légitime à ses marques mais aussi aux controversés descriptifs .BEAUTY, .SALON ou .SKIN.

Le groupe cosmétique français a aussi demandé la traduction de sa marque dans d’autres alphabets. .SAMSUNG (9ième) et Nokia (19ième) ont également candidaté à leurs extensions en caractère local.

Au royaume des plus grandes marques, la stratégie entre concurrents est épiée. McDonald’s (7ième) postule au .MCD et .MCDONALDS quand d’autres grandes enseignes KFC (64ième), Pizza Hut (86ième) ou Starbucks (88ième) sont absentes. .NIKE (26ième) entre sur le terrain icannien sans son adversaire Adidas (60ième). .APPLE (2ième) participe sans Blackberry (93ième).
Parmi les absents, certaines marques n’ont pas pu jouer face aux règles du programme « NewgTLDs ». La limite à un minimum de trois caractères a stoppé dans son élan Hewlett Packard intéressé uniquement par le .HP (15ième). 3M (77ième) n’a rien pu tenter. H&M (23ième) peut déjà utiliser le .HM, extension pays des Îles Heard-et-MacDonald !

À noter également la stratégie de Ralph Lauren (91ième) non candidat à sa marque .RALPHLAUREN mais positionné sur son célèbre .POLO. À suivre…

Annexes

Ils n’ont pas candidaté :
Coca-Cola (1), Mercedes (11), Disney (13), HP (15), Gilette (16), Louis Vuitton (17), Pepsi (22), H&M (23), Ikea (28), Kellogg's (29), Budweiser (31), Pampers (34), Nescafé (35), Ebay (36), Volkswagen (39), Philips (41), Thomson Reuters (44), Colgate (47), Goldman Sachs (48), Siemens (51), Danone (52), Morgan Stanley (54), Nintendo (56), Nestlé (57), Adidas (60), Caterpillar (61), Allianz (62), KFC (64), Sprite (66), MTV (67), Facebook (69), Avon (71), Porsche (72), Santander (76), 3M (77), Adobe (78), Johnson Johnson (79), Kleenex (80), Jack Daniels (81), Burberry (82), Johnny Walker (83), Prada (84), John Deere (85), Pizza Hut (86), Starbucks (88), Corona (89), Smirnoff (90), Heineken (92), Blackberry (93), Mastercard (94), Credit Suisse (95), Harley Davidson (96), Moet & Chandon (98)

Ils ont candidaté :
.APPLE (2), .IBM (3), .GOOGLE (4), .MICROSOFT (5), .GMC (6), .MCDONALDS (7), .INTEL (8), .SAMSUNG (9), .TOYOTA (10), .CISCO (14), .BMW (12), .ORACLE (18), .NOKIA (19), .AMAZON (20), .HONDA (21), .AMERICANEXPRESS (24), .SAP (25), .NIKE (26), .UPS (27), .CANON (30), .JPMORGAN (32), .HSBC (33), .ZARA (37), .GUCCI (38), .SONY (40), .LOREAL (42), .ACCENTURE (43), .FORD (45), .HEINZ (46), .DELL (49), .CITI (50), .HYUNDAI (53), .AUDI (55), .AXA (58), .XEROX (59), .HERMES (63), .PANASONIC (65), .CARTIER (68), .TIFFANY (70), .NISSAN (73), .VISA (74), .SHELL (75), .KIA (87), .POLO par Ralph Lauren( 91), .YAHOO (97), .FERRARI (99), .GAP (100)

Vous souhaitez des informations supplémentaires suite à cet article ?
Contactez son auteur ou un expert ProDomaines.

+33 (0)5 35 54 34 00

contact
3 + 13 =
Résolvez ce petit problème mathématique pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···