Quelles seront les premières nouvelles extensions internet à être évaluées ?

photo de Stéphanie Lacroix
par
publié le

Le 17 décembre 2012, l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) a organisé un tirage au sort à Los Angeles afin d’attribuer un ordre de passage à chaque candidature pour l’évaluation initiale des dossiers de nouvelles extensions internet (NewGTLDs). Découvrez quelles seront les premières extensions à être évaluées ?

L’ICANN a déjà accordé une priorité pour les candidatures demandant des extensions non-latines (appelé "Internationalized Domain Names" ou IDN) dans les premières semaines d’évaluation. Rien de surprenant donc de voir les 108 IDNs au sommet de la liste des extensions à être étudiées. Chaque semaine, l’ICANN prévoit d’évaluer jusqu’à 100 applications.

La toute première application à être évaluée correspond à la traduction chinoise du terme catholique, demandée par le "Pontifical Council for Social Communication". Elle sera suivie par l’extension faisant référence à la traduction japonaise de "store" (boutique en anglais) supportée par Amazon, par la traduction arabe du terme arabe et par le premier .MARQUE ("dotBRAND"), l’écriture en idéogramme chinois de la marque d’hôtels de luxe SHRANGRI-LA.
Parmi les extensions non-latines les plus attendues, les candidatures de VeriSign se retrouvent en bonne position pour passer l’évaluation initiale. Le .大拿, traduction en idéogramme du .NET prend la tête avec la 16ème position tandis que le .點看, traduction du .COM en idéogramme le suit de près en tirant le numéro 20. Ces extensions devraient être déléguées au mois d’août 2013 et commercialisées à partir de janvier 2014.

La première extension latine à être évaluée a hérité du numéro 109 et sera le .PLAY demandé par Amazon. Le podium des extensions latines est complété par le .DOG et le .DNP, le .MARQUE de l’entreprise japonaise Dai Nippon Printing Co.

Le cas spécial des GéoTLDs

Sur la liste initiale de 1 930 extensions, 3,4% d’entre elle sont considérées comme des extensions géographiques. Les trois premières extensions géographiques à être évaluées seront les traductions en idéogramme des villes chinoises Shenzhen et Foshan et la traduction en cyrillique de Moscou. L’extension latine pour la ville de Moscou demandée par le même candidat, a tiré le numéro 881.Les premières extensions géographiques latines sont les villes de Koenl en Allemagne (n°126), Helsinski en Finlande (n°148), Tokyo au Japon (n°199) et Paris en France (n°200).

Les extensions plébiscitées devront attendre

230 extensions ont fait l’objet de demandes multiples. Au total, 751 applications (39 % des dossiers) concernent des doublons. Parmi les extensions les plus demandées, nous retrouvons le .APP (13), .HOME (11), .INC (11), .ART (10), .BLOG (9), .BOOK (9), .LLC (9), .SHOP (9), .DESIGN (8), .CLOUD (7), .HOTEL (7), .LOVE (7), .LTD (7), .MAIL (7), .NEWS (7), .STORE (7) ou le .WEB (7).

L’ICANN demande aux candidats pour des extensions similaires au point de porter à confusion à l’internaute (« string contention ») de s’entendre. L’ICANN ne retiendra qu’un dossier par extension et des enchères sont prévues pour départager les derniers opposants.

Kurtz Pritz, lors de la conférence durant le 45ème sommet ICANN à Toronto, a confirmé que l’évaluation initiale respecterait l’ordre de priorité de chaque candidature. Ainsi les premières candidatures ayant passé l’évaluation initiale devront attendre les résultats de cette évaluation pour toutes les candidatures faisant référence à la même extension. Ce n’est qu’alors que commencera la période de résolution des « string contentions ».

Par exemple, la première candidature latine à être évaluée, le .PLAY d’Amazon (n°109) est en conflit avec trois autres candidatures. Le dossier supporté par Entertainment TLD a hérité du numéro 925, celui demandé par Charleston Road Registry du numéro 1 099 et celui supporté par Star Registry Limited le numéro 1 792. Le premier .PLAY devra donc attendre les résultats de l’évaluation initiale du numéro 1 792 avant de pouvoir continuer le processus. Vous pouvez retrouver l’ordre de passage pour chaque extension sur le site de l'ICANN.

Vous souhaitez des informations supplémentaires suite à cet article ?
Contactez son auteur ou un expert ProDomaines.

+33 (0)5 35 54 34 00

contact
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
1 + 2 =
Résolvez ce petit problème mathématique pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···