Cybersquattage de noms de domaine accentués - Communiqué de presse - mai 2012

Cybersquatting de noms de domaine accentués

Deux mois avant l’arrivée des accents pour les noms de domaine en .FR, ProDomaines, spécialiste de la protection de marques en ligne a étudié un échantillon de 300 marques accentuées sur les extensions génériques (.COM, .NET) ou pays (.EU) qui autorisent déjà l’enregistrement de caractères accentués dans leurs noms de domaine.

67 % des marques accentuées en .COM sont des cas de cybersquatting

46 % des noms de domaine accentués détenus par des tiers (ex : allociné.com, caisse-épargne.net, nouvelles-frontières.com) sont configurés sur des pages dites « parking ».
Elles renvoient vers des liens commerciaux avec une rémunération au clic pour le cybersquatteur (« Pay Per Click ») qui peut aussi essayer de revendre le nom de domaine squatté au titulaire légitime. Le préjudice pour les marques est une perte de trafic au bénéfice de concurrents.

Cybersquatting de noms de domaine accentués Cybersquatting de noms de domaine accentués Cybersquatting de noms de domaine accentués Cybersquatting de noms de domaine accentués

D’autres titulaires de noms de domaine profitent des noms de domaine accentués pour obtenir un trafic leur permettant d’exprimer leurs opinions. élysée.com est utilisé pour le blog du citoyen inconnu. France-télécom.com est « le blog des ouvriers de france-télécom pour dire tout haut ce que l'on pense tout bas ».

Cybersquatting de noms de domaine accentués     Cybersquatting de noms de domaine accentués

Comment récupérer sa marque lorsqu’elle a été déposée par un tiers ?

Des procédures judiciaires ou extrajudiciaires existent pour récupérer des noms de domaine détenus par des tiers. Elles permettent aux marques de récupérer leur nom de domaine quand le déposant n’a pas d’intérêt légitime et que l’adresse est utilisée de mauvaise foi.

Le coût des procédures varient selon l’extension : de 250 euros (.FR) à 1 500 dollars (.COM, .NET). Il est conseillé d’utiliser un cabinet juridique spécialisé pour les mener. Le plus simple est de déposer son nom de domaine accentué quand il est encore libre pour quelques euros par an. C’est un enregistrement logique correspondant à la bonne prononciation et orthographe des noms ou marques.

Château-, Hôtel-, Orléans, Citroën, françoishollande bientôt disponibles en .FR

Le 3 mai 2012, le registre des noms de domaine français (Afnic) a autorisé l’introduction de trente caractères accentués (ex : â, é, è, ï, ô…) parmi les .FR.

Un second marché pour les noms de domaine

Le moteur de recherche Google est sensible aux expressions contenues dans un nom de domaine. Avoir un nom de domaine signifiant en .COM améliore un référencement naturel (ex : chemise-homme.com, hotels.com). Les investisseurs en noms de domaine (« domainers ») l’ont compris en enregistrant et revendant des noms de domaine génériques descriptifs. La transaction publique la plus haute pour un .FR concerne un nom ayant du sens avec son accent : credit.fr, racheté 587 500€ en 2010. Les noms de domaine accentués s’échangent aussi sur le second marché. Le nom francophone défiscalisation.com s’est revendu 17 670 $.

Un site pour en savoir plus et protéger sa marque

ProDomaines, l’auteur de cette étude, a créé un site dédié aux noms de domaine contenant des accents : www.noms-domaine-accentues.fr. On y découvre les règles de dépôt, les dates clés de l’ouverture des accents en .FR, sa grande étude sur le cybersquatting des noms de domaine accentués, le second marché et bien –entendu comment procéder au dépôt de ses noms accentués en .FR, .COM, .EU ou .NET.

À propos de ProDomaines

ProDomaines.com est le département noms de domaine de la société Systonic. Il propose la gestion de noms de domaine dans l’ensemble des extensions génériques (.COM, .NET, .ORG...) et de pays (.DE, .FR, .CO.UK...). Il effectue des prestations de rachat de noms de domaine sur le second marché et accompagne les entités qui souhaitent créer leur propre extension internet auprès de l’ICANN : www.prodomaines.com

ProDomaines.com utilise les services de www.KeepAlert.fr, plateforme de surveillance de marques sur internet.

Ces deux entités sont des départements de la société Systonic, spécialisée sur la sécurité des données et des marques sur internet. Créée en 1989, la société réalise un chiffre d’affaires de 2,7 M€ et compte 25 collaborateurs à Bordeaux. www.systonic.fr

Contact Presse

Jean-François Poussard
Directeur ProDomaines.com

Vous souhaitez des informations supplémentaires suite à cet article ?
Contactez son auteur ou un expert ProDomaines.

+33 (0)5 35 54 34 00

contact
9 + 11 =
Résolvez ce petit problème mathématique pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···