Les enseignements du sommet ICANN à Dakar

par
publié le

La 42ième édition du sommet de l’autorité de régulation de l’Internet ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a réuni 1 250 participants à Dakar (Sénégal) du 23 au 28 octobre 2011. Keep Alert et ProDomaines ont assisté sur place aux débats qui ont traité des nouvelles extensions, de son programme de communication, de la protection des marques, des conflits d’intérêts en croissance et bien entendu de l’Afrique. Découvrez notre compte-rendu de l’évènement.
Sommet ICANN DakarLe président du Sénégal Abdoulaye Wade a ouvert la semaine « icannienne » en déclarant qu’ « Internet est la démocratie la plus parfaite. Tout le monde avance à la même vitesse de lumière ». Pour lui, « la réunion de Dakar est enfin l'occasion de réduire l'écart numérique avec les pays du Nord ». Wade a son avis sur les « nouvelles extensions Internet qui auront un impact culturel et économique considérable ». Selon le président, «l'Afrique a le devoir de revendiquer le symbole de son identité en tant que continent : le .AFRICA » malgré le léger cafouillage autour de cette extension.  Il souhaite également que les noms des individus (comme les présidents) ou de religions soient protégés dans le cadre des nouvelles extensions.
Moustapha Guirassy, ministre sénégalais de la Communication des Télécommunications, a émis plusieurs souhaits à l’ICANN. Il demande entre autre un bureau de l’autorité en Afrique et que « les documents ICANN soient également rédigés en français, langue parlée dans 50 % des pays africains ».
L’ICANN a profité du sommet sénégalais pour présenter le système d’application pour soumettre une candidature de nouvelle extension (« Top-Level Domain Application System, TAS » dans le jargon). Une démonstration en ligne est disponible. Le calendrier de lancement des nouvelles extensions a été rappelé. L’ICANN a précisé que les dossiers ne seraient pas étudiés si le dossier est envoyé après la deadline du 12 avril 2012, ou si la redevance (185 000 dollars) n'est pas reçue ou si le formulaire de candidature est incomplet. L’ICANN prévoit la publication des résultats des évaluations initiales des projets de nouvelles extensions en novembre 2012.

Mieux communiquer autour du lancement des nouvelles extensions

Les titulaires de marques du monde entier attendent également impatiemment la mise en place d’une base de données globale protégeant leurs droits antérieurs dans le cadre des nouvelles extensions. Ce projet intitulé « Trademark ClearingHouse » (« TMCH » dans le jargon) doit être prêt pour le dernier trimestre 2012 et fait toujours l’objet de travaux. Le temps presse.

Le programme de communication de l’ICANN autour du lancement des nouvelles extensions a été critiqué par Mike Silber, membre du « Board ». Son manque d’engagement en Afrique déçoit. Le « board » a voté l’ajout de 900 000 dollars au budget de communication des « NewGTLD » déjà doté de 800 000 dollars initiaux.
Le dernier sujet chaud du sommet a été celui des conflits d’intérêts avec le départ de plusieurs membres de l’ICANN vers des structures proposant de nouvelles extensions internet. La problématique est la suivante : l’ICANN doit-elle disposer d’un directoire indépendant avec des représentants en dehors de l’industrie des noms de domaine qui manquera d’expertise ou prendre le risque qu’il y ait des conflits d’intérêts si son bureau est composé de gens du milieu. Si des règles tacites existent (pas de déjeuner avec un porteur de projet, ne pas voter à des résolutions où l’on est impliqué professionnellement), il existe des lacunes. Conclusion, le « board » de l’ICANN a voté une motion pour travailler contre les conflits d'intérêts et les problèmes éthiques liés aux nouvelles extensions.

Découvrez les photos de l’évènement :

Sommet ICANN Dakar

Jean-François Poussard, directeur de Keep Alert et ProDomaines, dans le grand amphithéâtre de l’hôtel Méridien de Dakar après l’intervention du président Wade du Sénégal.

Sommet ICANN Dakar
Stéphanie Lacroix, « corporate account manager » chez Keep Alert avec Jean-François Poussard sous le grand chapiteau de l’ICANN.


Stéphanie Lacroix avec Bienvenu Lumbu Kitungwa des TIC du Congo à la soirée « Music Night » de l’ICANN
  Sommet ICANN Dakar
Jean-François Poussard et Stéphanie Lacroix au diner de Gala de l’ICANN à Dakar.


 

Vous souhaitez des informations supplémentaires suite à cet article ?
Contactez son auteur ou un expert ProDomaines.

+33 (0)5 35 54 34 00

contact
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
1 + 19 =
Résolvez ce petit problème mathématique pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···