Ouverture de l'extension .XXX

par ,
publié le

Il aura fallu 11 ans pour qu’ICM Registry réussisse son pari, lors du 40 ème congrès de l’ICANN, en obtenant l’aval de la super structure régissant l’Internet pour lancer son extension .XXX.

Ce fait marquant dans l’histoire des noms de domaine est le fruit d’un incessant lobbying doublé d’un combat acharné face à de nombreux détracteurs (gouvernements, associations…)
Le .XXX continue encore d’attiser les passions mais il est maintenant une réalité à laquelle il convient de faire face et ce, que vous fassiez parti ou non de l’industrie du charme.

Le système de pré-réservations du registre

ICM Registry a proposé pendant plusieurs mois un système de pré-réservations gratuites et à ce jour, plus de 600 000 domaines ont été pré-réservés via le site de ce registre.

Ce chiffre démontre certes un engouement fort pour ce sTLD (« Sponsorized Top Level Domain ») mais il ne représente en rien le volume total de noms de domaine qui seront réservés sous .XXX . En effet, nombreux sont ceux qui dans le doute ont effectués cette pré-réservation qui aujourd’hui ne fait pas office de commande anticipée ! Disons plutôt que ces pré-réservations étaient surtout l’occasion pour ICM Registry de s’offrir une belle publicité histoire de pousser le lobby encore plus loin auprès de l’ICANN.

Calendrier prévisionnel de lancement

Les prévisions du calendrier de lancement font état d’une ouverture pour septembre 2011 qui commencera par une (triple) période d’enregistrement prioritaire (« sunrise period ») de 30 jours.

Ce lancement du .XXX suit un cheminement classique à la différence près qu’il offre quelques subtilités au niveau de la « sunrise period » :

  • Les professionnels du X sont prioritaires sur leurs dépôts (Sunrise A)
  • Les propriétaires de marques n’étant pas du milieu du charme se voient offrir la possibilité de se protéger en optant pour une stratégie défensive (Sunrise B). Les noms de domaine réservés pendant cette période ne seront pas exploités mais simplement bloqués.
    Il en résulte le processus de réservation suivant :
  • Sunrise A réservée aux sociétés de l’industrie adulte sur la base d’une marque
  • Sunrise A réservée aux sociétés de l’industrie adulte sur la base d’un nom de domaine identique enregistré précédemment sous n’importe quelle autre extension (le nom de domaine doit être antérieur à février 2010)
  • Sunrise B pour les sociétés non liées à l’industrie du charme et sur la base d’une marque
  • Landrush (durant 14 jours) réservée aux entreprises de l’industrie adulte
  • Ouverture à tous (Premier arrivé, premier servi)

Enregistrements défensifs, accroissement de position, insertion sur le marché : quels usages pour le .XXX ?

L’appartenance à l'industrie adulte se fait à l'appréciation du porteur de projet ce qui évitera ainsi d’éventuels interminables débats. Sites X traditionnels, boutiques en ligne d'accessoires érotiques, sites de professionnel(le)s du massage... tous peuvent prétendre à un .XXX.

Pour les membres de l’industrie déjà présents sur le net, la question ne devrait pas se poser quant à la réservation de ce nouveau TLD qui aura surtout un côté défensif lorgnant également vers un renforcement de position sur la toile.

Pour les nouveaux venus dans ce secteur, ce sera une belle opportunité d’acquérir des noms de domaine non disponibles sous les extensions majeures du marché si toutefois ces derniers n’ont pas été enregistrés prioritairement pendant la Sunrise A.

Pour les marques, un enregistrement réalisé en Sunrise B ne sera pas actif, le nom de domaine étant simplement bloqué. Il ne sera donc pas nécessaire d’improviser un contenu simili adulte ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Pour en savoir plus : bloquer votre marque en .XXX via ProDomaines


 

Vous souhaitez des informations supplémentaires suite à cet article ?
Contactez son auteur ou un expert ProDomaines.

+33 (0)5 57 26 44 55

contact
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
7 + 8 =
Résolvez ce petit problème mathématique pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···