Avez-vous protégé votre marque sur Twitter ?

par
publié le

Les titulaires d’un compte sur ce site disposent d’une adresse URL gratuite du type Twitter.com/lenomducompte. Le choix de l’intitulé est libre et n’importe qui peut s’approprier une marque ou un nom descriptif.

Les titulaires d'un compte sur Twitter disposent d'une adresse URL gratuite du type Twitter.com/lenomducompte. Mais n'importe qui peut s'approprier une marque ou un nom descriptif. Cela ne vous rappelle pas les noms de domaine ?

Nous avons mené l'enquête auprès des entreprises françaises du CAC 40 pour voir comment elles ont investi ce réseau social : 32,5 % disposent d'un compte Twitter, parmi lesquels on trouve Alstom, Essilor, Lafarge, Renault ou Schneider Electric.

Ces comptes sont plus ou moins dynamiques. Plus de 2 300 tweets (messages brefs transmis par le titulaire du compte) pour twitter.com/AccorHotelsAPAC, 1 600 chez twitter.com/orangebusiness, 700 pour twitter.com/schneiderNA et… à peine 20 pour twitter.com/EADSgroup. Fatalement, les comptes les plus prolifiques en messages recensent le plus d'abonnés. Par exemple, 8 500 personnes suivent Orange Business sur Twitter.
 

Des adresses étonnantes

Lors de cette enquête, nous avons été frappé par la typologie des adresses URL. Ils sont peu à avoir un compte Twitter officiel qui reprendrait leur marque à l'identique – comme twitter.com/Alcatel_Lucent – ou celui d'une branche d'activité – twitter.com/BouyguesTelecom, par exemple.

La plupart ont opté pour des adresses alternatives du type : twitter.com/veoliadotcom ou twitter.com/suezenv. Force est de constater que l'écrasante majorité (95 %) ne dispose pas de leur adresse URL Twitter naturelle. C'est qu'en matière d'attribution de compte Twitter, c'est la règle du premier arrivé, premier servi qui prévaut. Un homonyme peut devancer une grande marque ; Twitter.com/eads est exploité par David Eads, résidant à Chicago !

Cependant, la plus grande partie (62,5 %) de ces comptes aux noms officiels n'est pas utilisée. L'adresse est déposée et accessible mais aucun tweet n'est publié. Une inactivité qui n'empêche pas l'abonnement au compte : twitter.com/lvmh est suivi par 259 internautes, twitter.com/pernod_ricard par 144, Twitter.com/peugeot par 89...
 

Usurpation de marque

Protection marque Twitter

Problème : ces adresses Twitter sont bien référencées par Google. Tapez la requête Twitter carrefour et le site non officiel twitter.com/carrefour apparaît en deuxième position,comptant 111 abonnés. Le préjudice potentiel est important et notre étude démontre que de vrais spécialistes se sont accaparés les noms Twitter de grandes marques. Nous retrouvons le même avatar sur twitter.com/sanofi et twitter.com/alcatel. Drôle de coïncidence.

Comment les marques peuvent-elles récupérer leurs noms ? Faire le parallèle avec les noms de domaine, c'est penser à la création d'un second marché sure lequel les comptes se monnaieraient. Cependant, le rachat d'un fil Twitter est interdit par les règles d'utilisation du site de microblogging, même si des accords à l'amiable ont déjà eu lieu (lire l'article : http://pro.01net.com/editorial/501196/twitter-le-nouveau-repaire-des-cybersquatteurs/).

Face à ces nombreuses usurpations de marque ou d'identité, vous pouvez contacter Twitter (http://help.twitter.com/entries/18367-trademark-policy) pour récupérer votre adresse légitime tout en prouvant votre identité. Les témoignages sur ces procédures souvent longues (plusieurs semaines, parfois des mois) sont assez critiques mais certains comptes sont bien suspendus.Twitter.com/loreal, twitter.com/Credit_agricole, twitter.com/SaintGobain, twitter.com/Unibail_Rodamco, twitter.com/Vallourec ont probablement entamé des démarches pour stopper l'exploitation par un tiers de leurs marques. Avec succès.

Si toutes ces entreprises n'ont pas vocation à communiquer sur Twitter, elles ont quand même intérêt à protéger ou récupérer leur nom sur ce réseau social. Elles peuvent même externaliser ces actions à des sociétés spécialisées qui ont acquis cette nouvelle compétence.

Vous souhaitez des informations supplémentaires suite à cet article ?
Contactez son auteur ou un expert ProDomaines.

+33 (0)5 35 54 34 00

contact
4 + 0 =
Résolvez ce petit problème mathématique pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···