Classement des extensions Internet de mai 2011 : l'Australie et la France sont « bimillionnaires »


en partenariat avec 01net

Courant avril 2011, l’extension nationale française a franchi la barre des deux millions noms de domaine enregistrés. Dans le reste du classement des extensions de mai 2011, les .COM.AU, .CAT, .COM , .TEL affichent également une belle santé alors que d’autres suffixes phares régressent.
Le .FR a une croissance annuelle de 21 % et représente un tiers des noms enregistrés en France. Il s’agit de la 16ième extension mondiale qui rentre enfin dans la cour fermée des suffixes à plus de deux millions de domaines déposés. L’extension australienne .COM.AU intègre aussi lors de ce classement le cercle fermé des « bimillionnaires ». C’est une excellente performance pour un « cctld » dont les conditions d’accès sont restrictives. Le .COM.AU est réservé uniquement aux sociétés locales ainsi qu’aux titulaires de marques australiennes qui ne peuvent déposer que l’équivalent de leur nom.
En haut du classement, le .COM  toujours indétrônable dépasse les 95 millions de noms de domaine. Le .NL néerlandais s’approche des 4,5 millions de domaines.

Coup de froid pour des extensions de tête

Plusieurs extensions phares sont en recul. Le .EU européen (moins 0,6 %), le générique .ORG (moins 0,75 %), le .US étatsunien (moins 3,99 %) régressent tout comme le .CN chinois dont la chute s’accentue (moins 3,29 %) à chaque classement (lire notre article à ce sujet : l’interminable chute du .CN chinois).
Le .RF en version cyrillique continue son ascension vertigineuse (plus 7,87 %) débutée en novembre 2010 (lire notre article à ce sujet : la révolution russe).
Bonne surprise du classement : le .TEL dont le concept d’annuaire a séduit presque 50 000 nouveaux domaines en deux mois (plus 19 %). Il s’agit des meilleures statistiques obtenues pour l’extension lancée début 2009 qui dépasse les 300 000 enregistrements.

Une autre extension générique fait au contraire grise mine. Commercialisée depuis 2006, le touristique .TRAVEL perd en deux mois 20 % de son portefeuille. Elle compte à peine 33 000 domaines et rétrograde de 3 places. Dans le cadre du futur lancement des nouvelles extensions génériques (.HOTEL, .PHONE, .SHOP…), les résultats décevants du .TRAVEL incitent à la prudence.

50 000 domaines catalans

Parmi les extensions communautaires, le .CAT dédié à la culture catalane fête le passage à plus de 50 000 noms de domaine via un site web dédié : 50mil.cat. Rappelons que le contenu des sites webs en .CAT doit être rédigé en catalan. Créée en février 2006, l’extension fait figure d’exemple pour les nombreux projets similaires régionaux, culturels ou linguistiques en cours : .AQUITAINE (lire notre article à ce sujet : participez au sondage pour la création de noms de domaine aquitains), .BZH breton, .CYM gallois, .GAL galicien, .EUS basque, .SCOT écossais…




 

Vous souhaitez des informations supplémentaires suite à cet article ?
Contactez son auteur ou un expert ProDomaines.

+33 (0)5 57 26 44 47

contact

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···